LE CORPS EUROPÉEN DE SOLIDARITÉ : KÉSAKO ?
LE CORPS EUROPÉEN DE SOLIDARITÉ : KÉSAKO ?

LE CORPS EUROPÉEN DE SOLIDARITÉ : KÉSAKO ?

Je m’appelle Sarah et je suis volontaire européenne en Corps Européen de Solidarité au Point Information Jeunesse de Mayenne Communauté.

Pour ceux qui ne connaissent pas le Corps Européen de Solidarité, c’est une initiative lancée par l’Union Européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.

Le CES est pour les jeunes entre 18 et 30 ans qui souhaitent bâtir une société plus inclusive.

Donc moi, j’ai dix-huit ans et je viens de Dublin en Irlande. L’année dernière j’ai passé mon bac et après j’ai trouvé le CES en ligne et c’était parfait pour moi. En Irlande, je faisais du volontariat et donc quand j’ai fini mon bac j’ai voulu continuer faire du volontariat. Je suis arrivée ici en France en septembre 2020
et je suis ici jusqu’en juillet 2021.

Ma décision d’aller en France dans le cadre du CES était tout à fait de dernière minute car j’étais nerveuse à l’idée de quitter mes amis et ma famille pour vivre dans un pays différent avec une  langue différente pendant une année entière, mais la meilleure chose à ce sujet a été que j’ai trouvé une deuxième famille parmi les amis que je me suis fait ici. Tout le monde était si patient et gentil, dès mon arrivée, ils ont veillé à ce que je me sente comme chez moi.

Je savais que la première semaine où j’étais ici, finalement, dans une année où je devrais partir, cela me manquerait tellement. Prendre cette décision initiale était difficile, mais c’était la meilleure décision que j’ai jamais prise !

Jusqu’à présent, dans mon projet, j’ai organisé un Communication Café où les gens peuvent venir au Point Information Jeunesse, et discuter en anglais avec moi pour pratiquer leur anglais ou les gens qui ne parlent pas couramment le français peuvent discuter avec des Francophones pour promouvoir l’interculturalité.

J’ai aussi organisé un groupe LGBTQ+ parce que l’Union Européenne souhaite de plus en plus mettre en place des politiques en faveur des droits des personnes LGBTQ+ et ma mission, ici en France, et de promouvoir l’Europe et la mobilité donc j’ai décidé de faire ça en particulier avec des gens LGBTQ+.

Je fais également des animations dans les collèges et lycées sur les opportunités qui s’offrent aux jeunes de partir à l’étranger que ce soit en travaillant, en faisant du bénévolat ou en étudiant. En février, j’ai été invitée par l’Ambassade d’Irlande à Paris pour venir discuter de mon projet, du CES, de l’égalité LGBTQ+ et de l’égalité des genres et c’était une expérience incroyable qui n’aurait jamais été possible si je n’avais pas saisi l’opportunité avec le CES !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.